Azuré du Serpolet (Phengaris arion)

Azuré du Serpolet (Phengaris arion)

Linné, 1758


Statut liste rouge régionale Auvergne (2014):

RHOPALOCERE Lycaenidae› Polyommatinae

Envergure: 32-44 mm

Période de vol: juin à août en une seule génération.

Les 2 sexes sont semblables. Si l’Azuré du Serpolet se rencontre préférentiellement dans les milieux ouverts tels que les pelouses sèches rases ou les friches herbeuses ensoleillées, sa particularité tient à l’histoire de sa chenille. Après avoir débuté son développement sur diverses espèces de Serpolets ou de l’Origan vulgaire, elle passe son dernier stade larvaire au sein d’une fourmilière adoptée par des fourmis Myrmica. Après y avoir hiverné, la chenille se nourrira du couvain des fourmis, se transformera, et c’est le papillon à l’état d’imago qui en sortira pour prendre son envol.

Azuré du Serpolet femelle butinant fleur de Lavande ailes repliées
Azuré du Serpolet (Phengaris arion) – Montmorin (63) – 17 juillet 2014 – 540 m
(©2014 Bruno Dauget)
Azuré du serpolet se délectant du nectar des Lavandes.
Azuré du Serpolet sur fleur d'Origan ailes repliées
Azuré du Serpolet (Phengaris arion) – Mirefleurs (63) – 6 août 2019 – 400 m
(©2019 Bruno Dauget)
Présent sur les coteaux calcaires ensoleillés dominant la vallée de l’Allier, cet Azuré du Serpolet visite les inflorescences d’Origan commun (Origanum vulgare) par un après-midi orageux.


Schwarzgefleckter
Bläuling

Large
Blue

tijmblauwtje

Hormiguera
de lunares

Muurahaissinisiipi

Maculinea
del timo

Fläckblåvinge

Modraszek
arion

Sortplettet blåfugl

Modrásek
cernoskvrnny

nagyfoltú
hangyaboglárka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *