Azuré bleu-céleste (Lysandra bellargus)

Azuré bleu-céleste (Lysandra bellargus)

Rottemburg, 1775


Statut liste rouge régionale Auvergne (2014):

RHOPALOCERE Lycaenidae › Polyommatinae

Envergure: 28-34 mm

Période de vol : mai-septembre en 2 générations

L’Argus bleu-céleste est un petit joyau de la nature. Le mâle bleu possède des écailles au reflet métallique. Très actif par temps ensoleillé, il apparaît alors en vol comme un papillon bleu clair. Posé ailes déployées, c’est un bleu profond qui s’exprime, virant rapidement à un bleu clair métallique dès que sa position devient favorable par rapport à l’orientation du Soleil. Son habitat de prédilection se situe généralement en milieux ouverts sur terrains calcaires. Par temps couvert, ce papillon est facilement observable, utilisant les graminées ou les diverses autres inflorescences de son territoire comme perchoirs. Il n’est donc pas rare de découvrir plusieurs individus regroupés sur une surface de quelques centimètres carrés, en position de repos (ailes repliées). La femelle peut présenter des variations importantes d’un spécimen à l’autre. Généralement brune, elle dispose parfois d’un saupoudrage bleu pouvant aller jusqu’à l’apparence d’un mâle. Dans ce cas, seules les lunules oranges submarginales typiques de la femelle l’en distinguent. Cette association est du plus bel effet. L’Azuré bleu-céleste partage généralement un biotope identique à celui de l‘Argus bleu-nacré.

Azuré bleu-céleste mâle ailes ouvertes avec reflets métalliques
Azuré bleu céleste mâle (Lysandra bellargus) – St-Sandoux (63) – 2 mai 2007 – 540 m
(©2007 Bruno Dauget)
Ce mâle, à la faveur d’une éclaircie, montre ses superbes reflets bleus métalliques, pour aussi capter la chaleur du Soleil.
Azuré bleu-céleste mâle posé sur une graminée ailes entrouvertes
Azuré bleu céleste mâle (Lysandra bellargus) – St-Sandoux (63) – 2 mai 2007 – 540 m
(©2007 Bruno Dauget)
Ce mâle, à la faveur d’une éclaircie, montre ses superbes reflets bleus métalliques, pour aussi capter la chaleur du Soleil.
Azuré bleu-céleste posé au sommet d'une graminée ailes refermées
Azuré bleu céleste mâle (Lysandra bellargus) – St-Sandoux (63) – 2 mai 2007 – 540 m
(©2007 Bruno Dauget)
Argus bleu céleste mâle perché au sommet d’une graminée en position de repos et de camouflage. Par temps variable, ce beau papillon se pose lorsque les nuages prédominent
.
Azuré bleu-céleste femelle posée au sol ailes ouvertes
Azuré bleu céleste femelle (Lysandra bellargus) – Mirefleurs (63) – 30 mai 2019 – 400 m
(©2019 Bruno Dauget)
Les femelles peuvent présenter une grande variabilité de coloration. Généralement, elles sont de couleur brune avec des points orangés assez marqués en bordure des ailes postérieures, plus discrets sur les ailes antérieures, à l’égal de celle photographiée ici
.
Azuré bleu-céleste femelle posée au sommet d'une fleur déséchée ailes ouvertes
Azuré bleu céleste femelle (Lysandra bellargus) – Mirefleurs (63) – 30 mai 2019 – 400 m
(©2019 Bruno Dauget)
Cette photo présente une femelle à la coloration largement bleutée, se rapprochant davantage de la couleur du mâle, mais s’en distingue avec une large bande brune sur le bord des ailes antérieures et postérieures. Cette bande brune est parcourue de points orangés.
Azuré bleu-céleste mâle posé au sol ailes écartées.
Azuré bleu céleste mâle (Lysandra bellargus) – Mirefleurs (63) – 30 mai 2019 – 400 m
(©2019 Bruno Dauget)
Même lorsque les rayons du Soleil sont quelque peu atténués par les nuages, le mâle cherche à capter le maximum de chaleur en conservant ses ailes ouvertes
.
Azuré bleu-céleste mâle posé sur un bouton floral ailes entre-ouvertes
Azuré bleu-céleste mâle (Lysandra bellargus) – Mirefleurs (63) – 6 août 2019 – 400 m
(©2019 Bruno Dauget)
Azuré bleu-céleste posé sur un bouton floral.
Azuré bleu-céleste butinant une fleur mauve ailes écartées
Azuré bleu-céleste mâle (Lysandra bellargus) – Mirefleurs (63) – 6 août 2019 – 400 m
(©2019 Bruno Dauget)
Par un chaud après-midi d’été, ce mâle Azuré bleu-céleste survole son territoire situé sur un coteau calcaire très ensoleillé. Il se pose régulièrement sur divers promontoires telles que les fleurs pour butiner ou des tiges d’herbe. Sur cette photo, une Centaurée jacée (Centaurea jacea).


Adonisblauwtje

Adonis Blue

Himmelblauer
Bläuling

Niña celeste

Modrácik d’atelinovy

Icaro bellargo

Modrásek jetelovy

Modraszek adonis

Égszinü boglárka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *