Satyre (mâle) et Mégère (femelle) (Lasiommata megera)

Satyre (mâle) et Mégère (femelle) (Lasiommata megera)

Linné, 1767


Statut liste rouge régionale Auvergne (2014):

RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae

Envergure: 40-50 mm

Période de vol: avril-octobre en 2 ou 3 générations

Les 2 sexes sont assez semblables sauf que le mâle possède une large bande androconiale au milieu de chacune des ailes antérieures. Ce papillon fréquente particulièrement les biotopes xériques tels que les rocailles, les falaises, les éboulis, les chemins ensoleillés, etc . . . . Il aime prendre des bains de soleil ailes déployées, mais les replit à l’approche d’un danger. Le camouflage est alors parfait, le revers des ailes présentant une dominante grise souvent adaptée aux couleurs de l’environnement.

Satyre posé au sol ailes écartées
Satyre (Lasiommata megera) – St-Gervais-sous-Meymont (63) – 3 août 2004 – 600 m
(©2004 Bruno Dauget)
Ce Satyre, posé sur un rocher, capte les rayons du Soleil filtrés par un épais voile nuageux.
Mégère butinant une fleur orange de Tagette ailes écartées
Mégère (Lasiommata megera) – Tours-sur-Meymont (63) – 18 août 2005 – 600 m
(©2005 Bruno Dauget)
Mégère sur Œillet.
Satyre posé au dos d'une pierre ailes repliées
Satyre (Lasiommata megera) – Montmorin (63) – 22 avril 2020 – 540 m
(©2020 Bruno Dauget)
Satyre posé au dos d’une pierre en position ombragée. Les ailes repliées et en l’absence de tout mouvement, le mimétisme est presque parfait.


Wall Brown

Argusvlinder

Saltacercas

Svingelgräsfjäril

Mauerfuchs

Ruostepapurikko

Osadnik megera

Vörös szemeslepke

Ockán múrovy

Sydlig ringvinge

Okác zední

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *