Piéride de la Rave (Pieris rapae)

Piéride de la Rave (Pieris rapae)

Linné, 1758


Statut liste rouge régionale Auvergne (2014):

RHOPALOCERE Pieridae› Pierinae

Envergure: 46-54 mm

Période de vol: mars-octobre en 3, 4 voire 5 générations

Sur les ailes antérieures, les dessins noirs sont plus développés chez la femelle que chez le mâle. Généralement, 2 taches noires sur chacune des ailes antérieures au lieu d’une seule chez le mâle. Ce papillon est assez commun dans les prairies, les clairières, les lisières, les bordures de chemin ou les jardins. Comme de nombreux Piéridés, il est très attiré par les champs de Luzerne. Il ressemble beaucoup à la Piéride du navet avec qui il partage de nombreux biotopes. Il s’en distingue aisément par le revers des ailes postérieures plus jaunâtre et sans nervures gris-vert. Il peut choisir diverses Graminées ou fleurs comme perchoirs dans les prairies pour passer la nuit.

Piéride de la Rave (Pieris rapae) – Tours-sur-Meymont (63) – 23 juillet 2002 – 600 m
(©2002 Bruno Dauget)
Les œufs sont pondus à l’unité sur les feuilles de chou.

Ponte: à l’unité
Incubation: 7 – 8 jours
Plantes-hôtes (food plants): feuilles de diverses Brassicacées

Sources: T. Lafranchis, Les Papillons de jour de France, Belgique et luxembourg et leurs chenilles, collection Parthénope, septembre 2000
Chenille de Piéride de la Rave sous feuille de Chou
Piéride de la Rave (Pieris rapae) – Tours-sur-Meymont (63) – 28 juillet 2002 – 600 m
(©2002 Bruno Dauget)
La jeune chenille d’apparence vert translucide dévore petit à petit la feuille de chou.

Période: avril – novembre
Vie: En solitaire
Plantes-hôtes (food plants): Brassicacées
(Brassica oleracea, Brassica napus, Sinapis arvensis, Alliaria petiolata)

Sources: T. Lafranchis, Les Papillons de jour de France, Belgique et luxembourg et leurs chenilles, collection Parthénope, septembre 2000
Chenille de Piéride de la Rave au sol
Piéride de la Rave (Pieris rapae) – St-Amand-Montrond (18) – 22 novembre 2009 – 170 m
(©2009 Bruno Dauget)
Chenille au terme de son développement en recherche d’un support pour se transformer en chrysalide (nymphose) et hiverner.

Période: avril – novembre
Vie: En solitaire
Plantes-hôtes (food plants): Brassicacées
(Brassica oleracea, Brassica napus, Sinapis arvensis, Alliaria petiolata)

Sources: T. Lafranchis, Les Papillons de jour de France, Belgique et luxembourg et leurs chenilles, collection Parthénope, septembre 2000
Piéride de la Rave femelle butinant fleur de Lavande ailes repliées
Piéride de la Rave femelle (Pieris rapae) – Tours-sur-Meymont (63) – 11 août 2005 – 600 m
(©2005 Bruno Dauget)
Piéride de la Rave femelle butinant une fleur de Lavande. La Lavande est une plante très attractive pour de nombreuses Piérides.
Piéride de la Rave butinant fleur mauve de Centaurée ailes repliées
Piéride de la Rave (Pieris rapae) – Tours-sur-Meymont (63) – 11 septembre 2005 – 570 m
(©2005 Bruno Dauget)
Piéride de la Rave sur Centaurée.


Blanquita de la col

Small White

Kleiner Kohlweißling

Cavolaia minore

Naurisperhonen

Klein Koolwitje

Bielinek rzepnik

Rovfjäril

Répalepke

Mlynárik repovy

Liten kålsommerfugl

Belásek repovy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *