Moiré variable (Erebia manto constans)

Moiré variable (Erebia manto constans)

Eiffinger, 1906


Statut liste rouge régionale Auvergne (2014):

RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae

Envergure: 38-42 mm

Période de vol: juillet-août

Comme son nom l’indique, ce papillon est très variable selon les sous-espèces assez nombreuses. Ici, la ssp. constans présente une parure presque entièrement brune chez le mâle, quelques légères tâches fauves chez la femelle principalement au revers des ailes postérieures. Le Moiré variable peut s’observer sur une aire de répartition relativement limitée en Auvergne. On le trouve principalement dans le massif du Sancy à une altitude supérieure à 1350 m, mais également dans le Cantal. Il fréquente des espaces ouverts telles que les prairies subalpines ou les éboulis.

Moiré variable butinant fleur de Cirse ailes repliées
Moiré variable (Erebia manto constans) – Chastreix (63) environs du Pas de l’Ane – 21 juillet 2015 – 1790 m
(©2015 Bruno Dauget)
Moiré variable sur Cirse.
Moiré variable butinant fleurs de Cirse ailes repliées
Moiré variable (Erebia manto constans) – La Tour-d’Auvergne (63) environs du Puy de Cliergue – 21 juillet 2015 – 1690 m
(©2015 Bruno Dauget)
Moiré variable sur Cirse.
Moiré variable posé sur une feuille ailes écartées
Moiré variable (Erebia manto constans) – Le Mont-Dore (63) – 18 juillet 2019 – 1390 m
(©2019 Bruno Dauget)
Dans une atmosphère rafraichie par le vent, ce Moiré variable profite du bon ensoleillement de fin d’après-midi pour capter un maximum d’énergie.
Moiré variable posé dans l'herbe ailes écartées
Moiré variable (Erebia manto constans) – Le Mont-Dore (63) – 18 juillet 2019 – 1390 m
(©2019 Bruno Dauget)
Par temps nuageux et frais, le Moiré variable se pose volontiers en attendant des conditions de vol plus propices.


Yellow-spotted
Ringlet

Gelbgeflecter
Mohrenfalter

Górówka manto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *