Gamma (Polygonia c-album)

Gamma (Polygonia c-album)

Linné, 1758


Statut liste rouge régionale Auvergne (2014):

RHOPALOCERE Nymphalidae › Nymphalinae

Envergure: 44-52 mm

Période de vol: mai-octobre en 2 générations, février-mai après hibernation

Les 2 sexes sont semblables. Ce papillon doit son nom latin au “c” blanc qu’il possède sur le revers des ailes postérieures. Il est assez fréquent le long des chemins, des haies et des lisières. Il aime particulièrement prendre des bains de soleil sur des lieux dégagés de toute végétation tels que les surfaces terreuses des chemins ou une pile de bois, un arbre mort, etc…. Il possède un comportement territorial très marqué partant en chasse contre tout congénère qui pénètre les environs. Il revient par la suite se poser à proximité du lieu d’où il avait décollé. Comme il partage des biotopes identiques à de nombreuses vanesses – Vulcain, Paon-du-jour, Grande Tortue – il est courant d’assister à des envolées conflictuelles pour la défense des territoires.

Oeuf fixé sur une feuille d'Ortie
Gamma (Polygonia c-album) – Le Vilhain (03) – 28 juin 2009 – 330 m
(©2009 Bruno Dauget)
Oeuf fraichement déposé sur une feuille d’Ortie. Il est très semblable à celui de certains autres Nymphalinae comme la Belle-Dame ou le Vulcain.

Ponte : à l’unité
Incubation : 7-21 jours
Plantes-hôtes (food plants) : sur feuilles d’Ortie, Ormes, Noisetiers, Framboisier

Sources: T. Lafranchis, Les Papillons de jour de France, Belgique et luxembourg et leurs chenilles, collection Parthénope, septembre 2000
Chenille du Gamma sur rameau de Cassis
Chenille du Gamma sur une tige de feuille de Cassis
Gamma (Polygonia c-album) – Montmorin (63) – 9 mai 2020 – 540 m
(©2020 Bruno Dauget)
La chenille du Gamma vit en solitaire, généralement cachée sur la face inférieure des feuilles. Mais elle peut aussi quitter sa position protectrice pour partir à la recherche de nourriture nouvelle et se rendre ainsi plus visible. A son stade de développement final, elle possède l’apparence d’une fiente d’oiseaux avec une parure globalement de couleur brun-orangé et une tâche blanchâtre sur le dos.

Période: mai-août
Vie: en solitaire
Plantes-hôtes (food plants): Ormes (
Ulmus glabra, Ulmus minor)
Noisetier (Corylus avellana)

Ortie (Urtica dioica)
Framboisier (Rubus idaeus)

Sources: T. Lafranchis, Les Papillons de jour de France, Belgique et luxembourg et leurs chenilles, collection Parthénope, septembre 2000
Gamma posé sur une fleur mauve de Centaurée ailes écartées
Gamma (Polygonia c-album) – Tours-sur-Meymont (63) – 11 septembre 2005 – 570 m
(©2005 Bruno Dauget)
Après une longue journée nuageuse, ce Gamma se nourrir à la faveur d’une éclaircie de fin d’après-midi.
Gamma posé sur une feuille au soleil du soir ailes repliées
Gamma (Polygonia c-album) – Vitray (03) – 28 juin 2008 – 295 m
(©2008 Bruno Dauget)
Gamma positionné en bordure de chemin forestier à la faveur d’une trouée ensoleillée. Ayant élu domicile à cet endroit, il s’envole régulièrement à la poursuite des intrus traversant son territoire, puis revient se poser sur des feuilles d’arbustes à mi-hauteur.
Gamma posé sur une feuille de Ronce ailes écartées
Gamma (Polygonia c-album) – Nassigny (03) – 20 juin 2015 – 180 m
(©2015 Bruno Dauget)
Lorsque le temps est quelque peu nuageux, le Gamma mâle aime se positionner sur son territoire ailes écartées pour capter un maximum d’énergie.


Gehakkelde Aurelia

Comma

Babocka bílé c

C-blanca

Babôcka zubatokridla

C-Falter

Vanessa c-bianca

Rusalka ceik

Herukkaperhonen

Hvit C

Vinbärsfuks

C-betús lepke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *