Archives de
Catégorie : Nymphalidés

Ocellé de la Canche (Pyronia cecilia)

Ocellé de la Canche (Pyronia cecilia)

Vallantin, 1894 Statut listes rouges régionales Occitanie (2019), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (2014), Rhône-Alpes (2018): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 30-40 mm Période de vol: juin-août Le mâle se distingue par la présence d’une bande androconiale sombre sur les ailes antérieures, laquelle est traversée par des nervures de couleur fauve. Ce qui le distingue de l’Amaryllis auquel il ressemble beaucoup. Mais contrairement à ce dernier, son aire de répartition se limite aux plaines et milieux collinéens de l’arc méditerranéen. La Garrigue, le maquis…

Lire la suite Lire la suite

Ocellé rubané (Pyronia bathseba)

Ocellé rubané (Pyronia bathseba)

Fabricius, 1793 Statut listes rouges régionales Occitanie (2019), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (2014), Rhône-Alpes (2018): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 36-46 mm Période de vol: mai-juillet Le mâle se distingue de la femelle par une tâche androconiale brune assez étendue sur les ailes antérieures. L’Ocellé rubané assez commun dans le Midi méditerranéen affectionne particulièrement les étendues de Garrigue ou de Maquis thermophiles dans les régions de basse altitude. Spanish Gatekeeper Spanisches Ochsenauge Lobito listado

Echiquier d’Ibérie (Melanargia lachesis)

Echiquier d’Ibérie (Melanargia lachesis)

Hübner, 1790 Statut liste rouge régionale Occitanie (2019): Statut liste rouge régionale Provence-Alpes-Côte-d’Azur (2014): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 50-58 mm Période de vol: juin-juillet L’Echiquier d’Ibérie occupe des biotopes essentiellement xérothermophiles fleuris comme les friches, les pelouses sèches ou encore les lisières de bois et les garrigues. Il possède une apparence plus grande et plus claire que Melanargia galathea avec lequel il pourrait être confondu. Iberian Marbled White Medioluto iberica

Chevron blanc (Hipparchia fidia)

Chevron blanc (Hipparchia fidia)

Linné, 1767 Statut listes rouges régionales Occitanie (2019), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (2014): Statut liste rouge régionale Rhône-Alpes (2018): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 56-62 mm Période de vol: juillet-octobre Le Chevron blanc s’observe dans des biotopes bien exposés et chauds du sud de la France, allant des escarpements rocheux aux landes caillouteuses en passant par les lisières ensoleillées et les bois secs ou les talus buissonneux. Il se pose régulièrement sur les espaces dénudés pierreux ou sableux ailes refermées. Ainsi, les motifs…

Lire la suite Lire la suite

Petit Agreste (Arethusana arethusa)

Petit Agreste (Arethusana arethusa)

Denis & Schiffermüller, 1775 Statut liste rouge régionale Auvergne (2014): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 44 – 48 mm Période de vol: juillet – septembre Les 2 sexes sont assez semblables. Chez la femelle, le dessus brun sombre est parcouru par une bande postdiscale claire plus nette et plus large que chez le mâle. Un seul ocelle sur les ailes antérieures. Le Petit Agreste fréquente les pelouses sèches ou les friches, les milieux plutôt calcaires. Il partage souvent ces biotopes…

Lire la suite Lire la suite

Agreste (Hipparchia semele)

Agreste (Hipparchia semele)

Linné, 1758 Statut liste rouge régionale Auvergne (2014): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 42 – 50 mm Période de vol: juin – septembre Les 2 sexes sont assez semblables. Chez la femelle, le dessus brun sombre est parcouru par une bande postdiscale claire plus nette et plus large que chez le mâle, virant à la couleur fauve sur les ailes postérieures. Les ocelles des ailes antérieures sont également plus gros. L’Agreste fréquente les pelouses sèches ou les friches, les milieux…

Lire la suite Lire la suite

Silène (Brintesia circe)

Silène (Brintesia circe)

Fabricius, 1775 Statut liste rouge régionale Auvergne (2014): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 66-82 mm Période de vol: juin-septembre Ce grand papillon sombre affectionne les espaces chauds et secs, fréquentant plus volontier les lisières ou les sous-bois clairs et herbeux. Il possède un vol relativement lourd et il choisit souvent de se poser sur des troncs d’arbre ombragés pour échapper à un éventuel danger. Pour l’observateur, il est essentiel de le repérer juste avant qu’il se pose, sans quoi, son…

Lire la suite Lire la suite

Procris (Coenonympha pamphilus)

Procris (Coenonympha pamphilus)

Linné, 1758 Statut liste rouge régionale Auvergne (2014): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 28-34 mm Période de vol: avril-octobre en 2 ou 3 générations, une seule en montagne Ce papillon est assez commun dans les prairies, les lieux herbeux bien ensoleillés. Il est très rare de pouvoir l’observer ailes entre-ouvertes et il aime se fixer sur les graminées sèches lui assurant un camouflage plus efficace. Les 2 sexes sont semblables. Small Heath Ninfa de Linneo Ninfa minore Hooibeestje Kleiner Heufalter…

Lire la suite Lire la suite

Petit Sylvandre (Hipparchia alcyone)

Petit Sylvandre (Hipparchia alcyone)

Denis & Schiffermüller, 1775 Statut liste rouge régionale Auvergne (2014): RHOPALOCERE Nymphalidae › Satyrinae Envergure: 52-64 mm Période de vol: juin-août Ce papillon fréquente des lieux secs, rocheux, parfois un peu boisés, mais toujours bien ensoleillés. Lorsqu’il se pose sur le sol ou sur des troncs d’arbres, il garde généralement les ailes repliées pour s’assurer un parfait camouflage. Il est bien souvent indispensable de le voir se poser pour le localiser. Les 2 sexes sont semblables. Rock Grayling Svabergringvinge Banda…

Lire la suite Lire la suite

Petit Collier argenté (Boloria selene)

Petit Collier argenté (Boloria selene)

Denis & Schiffermüller, 1775 Statut liste rouge régionale Auvergne (2014): RHOPALOCERE Nymphalidae › Heliconiinae Envergure: 36-42 mm Période de vol: mai-septembre en 2 générations, une seule en montagne Ce papillon fréquente plus particulièrement des biotopes humides ouverts et fleuris, et il n’est pas rare d’y trouver plusieurs individus sur un périmètre restreint. Il ressemble au Grand Collier argenté, ainsi qu’à la Petite Violette, le Nacré de la Sanguisorbe et le Nacré de la ronce. C’est l’observation du revers des ailes…

Lire la suite Lire la suite